Accueil ::> Archives ::> 2014-2015 ::> Les 5èD en mode presse

Les 5èD en mode presse

jeudi 25 juin 2015, par Mme Baron.

Le lundi 22 juin, nous avons visité La Presse de la Manche, à Cherbourg, pour en savoir un peu plus sur comment sont fait les journaux.

La Presse de la Manche ne s’est pas toujours appelée ainsi : Le Réveil cherbourgeois fin 19ès, puis Cherbourg Eclair, La Presse Cherbourgeoise, et enfin en 1944 La Presse de la Manche.

Les journaux en archives

Chaque exemplaire du journal est conservé aux archives, ouvertes au public... Mais la salle devient trop petite et surtout est difficile d’accès.

Le parcours du journal

La mise en page est effectuée sur ordinateur (autrefois, elle se faisait sur linotype), par le secrétaire de rédaction, sur six ou huit colonnes.Il faut placer le texte, puis aller chercher la photo légendée, et choisir en combien de colonnes sera construit l’article. Le travail doit être terminé pour 00h30 et partir au service impression.
Le journal est imprimé en quatre couleurs (jaune, bleu, rouge et noir). On utilise des plaques en aluminium : une plaque pour chaque couleur, qui est gravée. Ensuite, on la pose sur les rouleaux de la rotative qui tournent : la plaque s’imbibe de l’encre correspondante, puis imprime le papier quatre fois, pour les quatre couleurs.

Au bout du rouleau

La rotative fait défiler les différentes bobines de papier à toute vitesse, les transformant en journaux. Les livreurs de journaux prennent les journaux pour les livrer aux abonnés ou chez les marchands.

La Presse de la manche en chiffres :

27 000 exemplaires vendus en moyenne

15 bobines de papier sont nécessaires quotidiennement

Les 5èD