Accueil ::> Le parcours du collégien ::> La classe Ulis ::> Partir... aux Mercurielles

Partir... aux Mercurielles

lundi 10 octobre 2016, par Mme Baron.

Les élèves de l’Ulis ont participé à un atelier d’écriture organisé par les Mercurielles, à la médiathèque de la Glacerie. Alexandre Civico les a fait écrire sur les voyages et le bout du monde... Le texte sera mis en voix par des comédiens. A découvrir vendredi 14 octobre au théâtre des Miroirs.

Au bout du tour du monde

Au bout de ma rue, je ne sais pas.
Au bout du monde, il y a un Pokémon qui se chiffonne avec une tranche de jambon.
Au bout de ma rue, je vois le paysage et la porte.
Au bout de mon monde, je reste à côté de la porte.
Au bout de la rue, je vois du riz et des pâtes à la crème, slurp !
Au bout du monde, il y a New-York, une ville où j’ai envie de voyager.
Au bout du monde, je peux utiliser Internet et visiter New-York.
Au bout du monde, la canapé est posé à côté de la mer.
Au bout de ma rue, il y a la plage et de depuis le canapé, je la vois.
Au bout de ma rue, il y a des Pokémons qui trichent.
Au bout du monde, il y a Perpignan, des pêcheurs mangent du jambon fumé.
Au bout de ma rue, il y a un gâteau et des paysages.
Au bout du monde, on mange aussi des épinards en ville.
Au bout de ma rue, il y a une porte derrière laquelle je peux partir en voyage : destination montagne ou plage !
Au bout du monde, malgré la distance, on peut naviguer sur internet et déguster virtuellement des épinards et du jambon fumé.
Au bout de mon canapé, tricher avec une application pour attraper des Pokémons en Chine, à Paris et à Cherbourg, mais pas pouvoir aller au Pôle Nord car il y a un mur et une limite.

Les élèves de l’ULIS