Accueil ::> La vie au collège ::> La vie scolaire ::> Emile Zola face au harcèlement

Emile Zola face au harcèlement

lundi 25 novembre 2019, par Mme Baron.

Le jeudi 7 novembre, c’est la journée nationale contre le harcèlement scolaire. Au collège Zola, des activités ont été mises en place par les élèves et par les adultes pour cette journée nationale.

Le harcèlement existe dès le plus jeune âge et peut prendre différentes formes (au collège, sur les réseaux sociaux). La journée contre le harcèlement scolaire a été conçue par le ministère pour sensibiliser les harceleurs, les victimes et les témoins qui assistent à des scènes mais qui n’en parlent pas.
En cette journée, beaucoup d’élèves d’enseignants et de personnels ont porté un ruban vert. « Cette couleur a été choisie par l’Education nationale car elle représente l’espoir » nous a affirmé Sylvia Bustamante la CPE du collège et organisatrice de la semaine.

Des ambassadeurs

Des élèves ont été volontaires pour être ambassadeurs : c’est eux qui s’occupent de repérer les élèves isolés ou victimes de harcèlement. Ces élèves ont été eux-même victimes harcèlement dans le passé.
Des élèves ont préparé des affiches et des murs d’expression avec l’aide de la vie scolaire, ont sélectionné avec les Promeneurs du net des vidéos qui ont été projetées durant la pause du midi.

Et en classe

De nombreuses classes de tous les niveaux ont travaillé sur ce sujet : certaines classes ont commencé à travailler en EMC sur les violences en milieu scolaires, d’autres ont visionné des courts métrages puis ont débattu, d’autres encore ont débattu en anglais. Au CDI, des livres ont été mis à disposition par Mme Baron. Les conséquences pour un harceleur peuvent être lourdes : conseil de discipline et exclusion.

Cette journée est nécessaire car il y a encore trop de harcèlement scolaire en France et cela peut avoir des conséquences dramatiques sur les élèves.

Les élèves de la classe média