Accueil ::> Archives ::> 2014-2015 ::> The greatest speeches of history, from Gandhi to Obama

The greatest speeches of history, from Gandhi to Obama

lundi 16 mars 2015, par Mével.

Les 3è Euro poursuivent leur aventure cinématographique et proposent leur travail sur le dernier film vu en VO ’The King’s speech’. Ce film leur a servi de support pour s’intéresser aux plus grands discours de l’Histoire, des discours qui ont parfois changé les destins de peuples ou de pays, de Gandhi à Obama en passant par Churchill et Mandela.

Après une courte introduction de Manon, les élèves vous replongent dans l’Histoire et vous proposent leurs versions de 6 discours célèbres.
Johan et Corentin vous font revivre le discours de Gandhi sur la paix et la liberté depuis Londres en 1931. Gandhi fût un guide sprituel et ses théories sur la désobéissance civile basée sur la non-violence ont inspiré de nombreux grands hommes comme King et Mandela.
Théo revisite le discours d’abdication d’Edward VIII en 1936, discours présent dans le film ’The King’s speech’ et qui amena Georges VI au pouvoir.
Romane et Charlène, quant à elles, font un bond dans le temps et s’arrêtent à Berlin-Ouest le 26 juin 1963 en pleine guerre froide. JFK prononce alors le célèbre ’Ich bin ein Berliner’. Ce discours est considéré comme le meilleur de Kennedy.
Même année, mais contexte différent. Nous voici à Washington DC, près du Lincoln Memorial, le 28 aout 1963. Martin Luther King fait un rêve devant une foule immense. Camille l’interviewe quelques instants avant sa prise de parole, et c’est Sullyvan qui se met dans la peau du pasteur Américain, défenseur des droits civiques et apôtre de la non-violence.
Moins d’un an plus tard, le 20 avril 1964, Nelson Mandela est sur le banc des accusés et s’apprête à passer 27 années en prison. Lui qui a combattu l’apartheid en Afrique du Sud, est condamné pour terrorisme, trahison et sabotage. Nolwenn et Manon nous font revivre son discours de 3 heures qu’il conclut par le vibrant ’it is an ideal for which I am prepared to die’.
Notre voyage dans le temps et dans l’histoire se termine à Chicago, le 4 novembre 2008, le jour où Barack Obama est élu Président des Etats-Unis. Il deviendra ainsi le 1er président noir dans un pays qui fût longtemps en proie à des problèmes de discrimination et de déni des droits civiques. Il prononce alors le célèbre ’yes, we can’ repris par des milliers d’Américains.